Union sportive Villemur Fronton : site officiel du club de rugby de VILLEMUR SUR TARN - clubeo

3 Clubs Midi-Pyrénéens en 16è de Première Série !

16 mai 2015 - 15:30

La Poule 1 du Championnat de Première Série du Comité des Pyrénées, où Villemur a fini 4è, voit ses 3 premiers clubs au classement qualifiés pour disputer ce dimanche les seizièmes de finale du Championnat de France.

- LE TEC, auréolé de son tout récent titre de Champion des Pyrénées ira défier, dimanche à 15H à Egletons en Corrèze, ANDREZIEUX, classé second du Comité Lyonnais et vainqueur en 32è d'Eyrieux, le premier du Comité Drome-Ardèche.

- MONTECH, finaliste malheureux du Championnat des Pyrénées et qui semble avoir retrouvé son buteur, rencontrera l'équipe d'EAUZE D'ARMAGNAC, dimanche à 15H30 à Fleurance dans le Gers. L'adversaire du jour, issu des barrages, a sorti en 32è l'équipe de Saint-Gilles, classée première du Comité de Provence.

- VERFEIL, classé premier de la phase régulière cette saison, a retrouvé le chemin de la victoire en Championnat de France. Il disputera son seizième de finale dimanche à 15H à Laloubère dans les Pyrénées Atlantiques. Verfeil sera opposé à ONDRES, classé troisième du Périgord-Agenais et vainqueur en 32è de Issigeac, classé premier du Comité Côte Basque Landes.

La Dépêche de MONTECH :

Alexandre Fauqué : le Monsieur plus de Montech

Publié le 15/05/2015 - Rugby XV. Championnat de France.

À l'avant-veille des seizièmes, portrait d'un joueur hors-norme

Alexandre Fauqué, un style  et une puissance inouïe./ Photo DDM, archives, G.S.

Alexandre Fauqué, un style et une puissance inouïe./ Photo DDM, archives, G.S.

Alexandre Fauqué n'est autre que le frangin de Sébastien Fauqué, champion de France de Pro D2 avec Montauban en 2006. L'actuel ouvreur des Coquelicots montéchois ne passe pas inaperçu sur un terrain avec son coup de pied de mammouth et un gabarit de troisième ligne qui rappelle l'international dacquois, Jean-Patrick Lescarboura ou pour les plus anciens, l'ex-Beaumontois, Michel Guillas dans les années soixante-soixante-dix.

Dimanche dernier, Alexandre Fauqué s'est illustré en claquant le drop de la victoire face à Ponteilla, en toute modestie, sans en tirer la moindre gloriole. Avec sincérité, il a bien voulu se confier avant le seizième de finale de ce dimanche, contre Eauze :

Alexandre, pourquoi avez-vous signé à Montech en décembre dernier, alors que vous jouiez en Fédérale 2, au Racing-Club montalbanais ?

Cela faisait un peu plus d'un mois que j'avais arrêté au Racing. Laurent Ginestet, le président de Montech, m'a contacté. Il m'a proposé de finir la saison avec les Coquelicots. Le challenge était alléchant, j'ai donc accepté sa proposition.

C'est un choix temporaire ou comptez-vous rebondir ailleurs la saison prochaine ?

Pour le moment, je suis ravi du parcours que nous réalisons. Tout se passe bien, le groupe est soudé, tout le monde s'entend. Cela faisait longtemps que je n'avais pas pris autant de plaisir sur le terrain. Je pense donc continuer l'aventure au sein du groupe montéchois, la saison prochaine.

Jouer à Montech, ce doit être assez facile pour vous qui venez de Fédérale 2 ?

Malgré la différence de niveau, je prends autant de plaisir qu'avec le Racing. Avant tout, je joue au rugby pour me faire m'éclater sur le terrain avec une bande de copains. Au Racing, à Montech ou dans un des autres clubs par lesquels je suis passé, l'état d'esprit reste le même : l'esprit de combat, de groupe et de convivialité. Voilà ce que je recherche avant tout.

Dimanche dernier, vous avez prouvé que la défaite en finale des Pyrénées n'était qu'un mauvais souvenir. Vous êtes-vous fixé un objectif pour ce championnat de France ?

Comme je vous l'ai dit, le but aujourd'hui est de prendre avant tout du plaisir. Mais quand on gagne, c'est tout de même mieux. Pour le moment, l'objectif est d'aller le plus loin possible pour nous mais aussi pour nos supporteurs qui dimanche contre Ponteilla, sont venus nous soutenir..

Vous ne vous êtes jamais affolé, votre drop en est l'illustration. Quel est votre secret de réussite dans cet exercice ?

Face aux Catalans, nous avons pris le match par le bon bout dès le départ, ce qui nous a mis en confiance. Nous nous sommes rendu compte que l'exploit était possible. Pour répondre plus précisément à votre question, je n'ai pas de secret pour taper un drop ou une pénalité. Je me suis beaucoup entraîné dans ma jeunesse. Désormais, j'y consacre moins de temps (sourire). C'est surtout une affaire de concentration.

Ce drop fera-t-il partie de vos bons souvenirs. En avez-vous d'autres qui vous tiennent particulièrement à cœur ?

Bien sûr. Quand on fait gagner son équipe sur un drop à quelques secondes de la fin, ça marque. Ce match restera certainement dans un petit coin de ma tête. On ne peut pas oublier des choses comme celles-là. Des souvenirs, j'en ai plein la tête que je me remémore de temps en temps, ça fait du bien.

Ce dimanche, vous rencontrez Eauze, connaissez-vous cette formation ?

Pas du tout même si c'est un club qui est proche de mes racines. Dimanche, nous jouions en lever de rideau des Gersois. Nous sommes restés pour regarder leur match. Cette équipe semble très dense et propre dans son jeu, très en place en défense et en attaque. Ce sera encore une très grosse opposition. De notre côté, on va tout donner.

Avez-vous vous un message à délivrer aux supporters qui étaient bien moins nombreux que les Catalans à Castelnaudary ?

C'est vrai. Ils étaient peu nombreux mais cela nous a suffi pour être un de plus sur le terrain. Nos supporters sont vraiment une source d'énergie pour nous. J'espère les voir plus nombreux ce dimanche à Fleurance. J'aimerais pouvoir leur faire vivre cette belle aventure quelques week-ends supplémentaires. Ils le méritent autant que nous.

Que peut-on vous souhaiter ?

J'ai fêté mes 29 ans cette année, tout va bien. Le corps suit, l'esprit aussi. Aujourd'hui, j'ai toujours la même envie de jouer, de partager avec mes amis. Tant que je peux, je continuerai.

Propos recueillis par Gérard Sènes

==========================================

La Dépêche de VERFEIL :

L'USV joue son 16è de finale demain

Publié le 16/05/2015 - Rugby XV - Amateurs

La satisfaction du staff verfeillois après la victoire dimanche face à Cestas./Photo DDM

La satisfaction du staff verfeillois après la victoire dimanche face à Cestas./Photo DDM

Demain, l'US verfeilloise de rugby (USV) rencontrera l'AS ondraise (ASO) pour les 16es de finale du championnat de France première série. Le match se disputera sur le terrain de Laloubère, dans le piémont pyrénéen, à partir de 15 heures.

Après la saison exceptionnelle qu'ils viennent de réaliser, les Verfeillois peuvent légitimement tabler sur un bon résultat dans cette compétition. Et ils ne manquent pas d'arguments ! Dimanche dernier, lors des 32es de finale, l'USV a livré un combat difficile face au RC cestadais, qu'elle a battu sur le score de 17 à 7 sur le stade André-Riviero à Mezin (47).

Même si elle a dominé le match, l'équipe de Verfeil a commis quelques maladresses qui ne lui ont pas permis de se mettre à l'abri avant les dernières minutes de la rencontre, quand un essai libérateur a validé le résultat. De fait, le thermomètre n'est jamais descendu sous les 30°, ce qui a mis les organismes à rude épreuve. Avec quatre pénalités marquées, l'USV a toutefois fait preuve de beaucoup de lucidité, et il lui en faudra encore, dimanche, pour tenter de se hisser en 8e de finale.

Les dirigeants verfeillois comptent sur la présence de leurs supporters pour encourager l'USV contre l'ASO, dimanche à 15 heures sur le stade Jean-Larrouy à Laloubère.

La Dépêche du Midi

Commentaires

   CLUB  PTS  J  G  N  P  GA  PB  NEI  NF
 1   OL MONTREDONNAIS XV  70  18  14  1  3  427  11  0  0
 2   U S RAMONVILLE STE AGNE  64  18  14  0  4  171  8  0  0
 3   UNION SPORTIVE VILLEMUR FRONTON  59  18  12  0  6  159  11  0  0
 4   U S AUSSILLON MAZAMET XV  52  18  10  2  6  157  8  0  0
 5   AVENIR VILLEFRANCHOIS  49  18  10  1  7  52  7  0  0
 6   U S BRASSAC SIDOBRE XV  48  18  11  0  7  18  6  0  1
 7   AVIRON CASTRAIS  48  18  9  3  6  42  6  0  0
 8   PUYLAURENS A C  14  18  3  1  14  -266  2  0  1
 9   COMPOUND C A CAPDENACOIS  11  18  2  0  16  -369  3  0  0
 10   S C L'HONOR DE COS  -1  18  1  0  17  -391  3  0  2