Le TEC Champion à VILLEMUR !

27 avril 2015 - 03:45

FINALE PREMIERE SERIE : Le TEC Champion des Pyrénées !
LE TEC - MONTECH : 10 - 8 (mi-temps 7 - 5)

Lieu : Stade vélodrome de Villemur (31)
Heure : 16 Heures
Affluence : Environ 2000 spectateurs.
Temps : Très pluvieux parfois, accalmie en fin de rencontre
Cartons : 1 jaune et 1 blanc pour Montech, 1 jaune et 3 blancs pour le TEC.
Très bon arbitrage et match très correct de la part des 2 équipes.

Le match s'est sans doute joué dans les premières minutes de la rencontre où le TEC, après un beau mouvement de leurs trois-quarts a inscrit un très bel essai transformé dès la quatrième minute.
Cet essai reflète à lui tout seul la rencontre avec une équipe du TEC qui a mieux maîtrisé son jeu sur cet essai comme sur cette rencontre.
Une attaque bien propre avec un joueur intercalé pour faire la différence en bout de ligne, tel est le symbole de cette belle équipe du TEC qui a produit un jeu plutôt complet sur ce match.
Pourtant Montech, avec ses armes, n'a pas abdiqué et a répondu présent à la 36è minute par un essai d'avants, symbole de ce jeu solide et efficace que sait produire Montech lorsqu'il a le ballon en main devant.
Cet essai non transformé par son buteur Fauqué, très peu en réussite aujourd'hui, scellera le score à la mi-temps à 7 à 5 pour le TEC.
Cet écart de 2 points sera d'ailleurs le même en fin de rencontre, preuve encore qu'une finale se joue à peu de choses.
Montech a, plusieurs fois dans ce match, fixé son adversaire par un jeu debout des avants qui, par de multiples groupés-pénétrants ont su faire reculer le TEC à plusieurs reprises.
Le TEC, un peu moins costaud devant mais plus mobile dans l'ensemble, a surtout fait la différence par une défense irréprochable qui a toujours su maintenir l'adversaire à distance dans ce match.
Montech, mené au score durant toute la partie, a du faire le jeu pour rattraper son retard.
Mais le TEC n'a pas baissé sa garde et a su résisté jusqu'au bout.
Malgré un temps très pluvieux, les acteurs de ce match ont essayé de produire un jeu agréable mais le ballon glissant a provoqué quelques fautes de mains avortant de belles envolées.
Le buteur Montéchois a eu plusieurs occasions de prendre des points et de reprendre le score pour son équipe.
Ses nombreuses tentatives, 6 pénalités, un drop et une transformation, souvent en position difficile, n'ont apporté qu'une seule conclusion sur une pénalité réussie.
Mais la clé du match n'était sans doute pas là. C'est plutôt un jeu complet sur toutes les lignes et une défense infaillible de l'équipe du TEC qui ont offert une victoire méritée pour les Toulousains.

Le fait du match s'est produit à un quart d'heure de la fin de la rencontre quand l'arrière de Montech a tenté de remonter un ballon depuis son camp.
Un double placage dont un à l'épaule ont vu l'arrière Montéchois rester au sol avec une fracture ouverte au pied. L'action très spectaculaire a valu un carton jaune au numéro 7 du TEC mais le geste défensif ne semblait pas si méchant et ne laissait surtout pas imaginer une blessure aussi grave.
Cela a entraîné un arrêt de jeu d'exactement 54 minutes avec une arrivée des pompiers et un atterrissage de l'hélicoptère du SAMU au milieu du terrain.
Les soins prodigués sur place ont considérablement retardé la reprise du jeu, obligeant même les 2 équipes à regagner les vestiaires pour ne pas rester sous une pluie battante durant ce très long arrêt de jeu.

  La reprise tardive de la rencontre a vu Montech plus joueur et plus dominateur sur ce dernier quart d'heure.
Mais la défense du TEC a su une nouvelle fois faire face et résister jusqu'au bout.

En seconde mi-temps, les 2 équipes ont fait jeu égal avec une pénalité chacun.
Montech a davantage essayé de jouer durant cette période pour reprendre le score en vain.

A la 53è minute, un coup de poker a été tenté par les coachs Montéchois avec trois remplacements des deux troisièmes lignes aile et du premier centre. Mais paradoxalement, c'est le TEC qui, à ce moment-là, a inscrit ces 3 derniers points pour mener 10 à 5.
Montech n'est revenu à 10 à 8 qu'à 10 minutes de la fin après le long arrêt de jeu, suite à l'intervention de l'hélicoptère.

A 3 minutes de la fin, le TEC effectue à son tour 2 remplacements. Deux nouvelles pénalités pour Montech laisse encore croire à la victoire du côté des Tarn-et-Garonnais mais les tentatives lointaines n'ont pas atteint la cible. Le TEC est champion des Pyrénées et peut brillamment fêter son titre.

Réaction de Kader BENTAÏBA (entraîneur du TEC) : UN ENTRAINEUR HEUREUX !
" J'étais très heureux de pouvoir disputer cette finale à Villemur, mon club formateur où j'ai joué et grandi.
Nous avons vécu aujourd'hui un match difficile où la pluie nous a dérangé dans notre système. Mais nous avons réussi à marquer sur notre première attaque et cela nous a facilité les choses. Les consignes de base étaient de jouer. Mais avec la pluie, il a fallu gérer et s'adapter aux conditions climatiques, en jouant davantage au pied pour bien occuper le terrain, ce qui a été bien fait. Il faut vraiment féliciter ce groupe qui est allé au bout. Je leur avais dit, en début de saison : "Investissez-vous et, si vous bossez bien, vous serez récompensé !". Et la récompense est là.
Une équipe, c'est un groupe alors merci à tous, joueurs, dirigeants et supporters de ce club.
Je suis fier de mes joueurs qui n'ont rien lâché. Je leur demande beaucoup et ils me l'ont bien rendu avec ce titre.
Il faut aussi féliciter les deux frères Villenave, Olivier Forgues et Damien Caubert mes co-entraîneurs.
Comme Montech, nous avons du gérer le long arrêt de jeu mais il est surtout dommageable pour le joueur blessé, je lui souhaite un prompt rétablissement et nous prendrons bien sûr de ses nouvelles.
Je félicite l'équipe de Montech qui a joué avec ses atouts.
Maintenant, place à la fête pour savourer ce bouclier et la victoire.
Ensuite, nous allons préparer de belles phases finales du Championnat de France."


FINALE DES EQUIPES RESERVES : VERDUN Champion des Pyrénées
VERDUN - LE TEC : 9 - 0 (mi-temps 6 - 0)
Verdun s'impose devant le TEC après un match très équilibré. Verdun, plus joueur et plus dominateur, a assuré sa suprématie au score en marquant 3 pénalités pour une victoire toutefois méritée. Le TEC a essayé de revenir au score en produisant du jeu mais Verdun les a bien contenus et a également proposé quelques belles séquences de jeu.

                                                                                                                                                                                       CG

Commentaires

   CLUB  PTS  J  G  N  P  GA  PB  NEI  NF
 1   OL MONTREDONNAIS XV  70  18  14  1  3  427  11  0  0
 2   U S RAMONVILLE STE AGNE  64  18  14  0  4  171  8  0  0
 3   UNION SPORTIVE VILLEMUR FRONTON  59  18  12  0  6  159  11  0  0
 4   U S AUSSILLON MAZAMET XV  52  18  10  2  6  157  8  0  0
 5   AVENIR VILLEFRANCHOIS  49  18  10  1  7  52  7  0  0
 6   U S BRASSAC SIDOBRE XV  48  18  11  0  7  18  6  0  1
 7   AVIRON CASTRAIS  48  18  9  3  6  42  6  0  0
 8   PUYLAURENS A C  14  18  3  1  14  -266  2  0  1
 9   COMPOUND C A CAPDENACOIS  11  18  2  0  16  -369  3  0  0
 10   S C L'HONOR DE COS  -1  18  1  0  17  -391  3  0  2